Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du LAB'
  • Le blog du LAB'
  • : Laboratoire d'Actions pour Bezons (LAB'). Groupe de réflexion et d’action pour une ville toujours dynamique,solidaire et ouverte sur le monde
  • Contact

Recherche

25 avril 2015 6 25 /04 /avril /2015 11:03

BAISSE D'IMPOTS : L'ARNAQUE

Les feuilles de déclaration d'impôts arrivent et les médias clament que des millions de contribuables vont bénéficier de baisses. Outre que le nombre de bénéficiaires reste flou ainsi que les montants, cette décision, dont on ne peut que se réjouir, traduit l'embarras du gouvernement face à un mécontentement grandissant, qui s'est d'ailleurs nettement exprimé dans les urnes.

Même si c'est insuffisant prenons-en acte positivement.

Mais, dans le même temps, le gouvernement a drastiquement réduit les ressources des collectivités locales, en particulier des communes. Cela les met dans des situations impossibles : elles doivent choisir entre augmenter les impôts locaux ou réduire les services rendus à la population. Depuis le début de la semaine les médias se font d'ailleurs l'écho de nombreuses villes augmentant leurs impôts de façon considérable. Rappelons en plus que cet impôt est particulièrement injuste puisqu'il ne tient pas compte des revenus des familles. Ainsi des familles qui ne paient pas d'impôts sur le revenu risquent de payer plus de taxe d'habitation.

Les médias félicitent une petite ville de province où de "bons" citoyens s'engagent à réaliser des travaux normalement réalisés par des employés municipaux, permettant ainsi de supprimer des postes que le budget communal ne peut plus payer.

Certes le bénévolat est une valeur citoyenne forte qu'il est souhaitable de développer. Mais lorsqu'il sert à supprimer des emplois salariés, il est dévoyé et ne peut, à terme, si cela se généralisait, que contribuer à augmenter le chômage.

Le gouvernement gagne ainsi sur deux tableaux! D'une part il dévie le mécontentement des populations en direction des élus locaux, et d'autre part, il récupère ainsi, via les contribuables locaux, beaucoup plus qu'il n'accorde de réductions au niveau national.

BELLE ARNAQUE !

A Bezons, le Maire, Mr Lesparre, fidèle aux engagements pris devant les électeurs, a proposé au Conseil Municipal de ne pas augmenter les impôts et de se battre avec la population pour obtenir les moyens de continuer à répondre à ses besoins.

Dès le 10 décembre, il lançait une campagne en fermant symboliquement la mairie et en lançant une pétition exigeant de l'Etat les moyens de remplir pleinement son rôle de service public dans l'intérêt de ses habitants. Le 22 janvier il participait à un rassemblement des élus et des habitants d'Ile de France devant le Ministère. Il était entouré de Bezonnais malheureusement trop peu nombreux. Car , si certains savent critiquer en permanence, se plaindre de la lourdeur des impôts ou de l'insuffisance de certains services, ils brillent par leur absence lorsqu'il faut se mobiliser! Le 4 février, le Conseil Municipal votait le budget sans augmentation d'impôts.

Au-delà de gens de mauvaise foi, beaucoup de Bezonnais sont découragés et pensent que cela ne servira à rien. Rappelons que seules les batailles qui ne sont pas menées sont perdues d'avance. Il a fallu se battre 20 ans pour obtenir le Tram, mais nous avons gagné et une nouvelle bataille s'engage pour obtenir son prolongement. La pétition sur les finances locales est toujours d'actualité. Vous pouvez la trouver et la signer en mairie et dans les services de la ville. Vous pouvez même faire mieux en en prenant plusieurs et en les faisant signer autour de vous.

C'EST TOUJOURS UNIS ET NOMBREUX QUE LES BATAILLES SE GAGNENT

Partager cet article

Repost 0
Published by le LAB' - Laboratoire d'Actions pour Bezons
commenter cet article

commentaires