Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du LAB'
  • Le blog du LAB'
  • : Laboratoire d'Actions pour Bezons (LAB'). Groupe de réflexion et d’action pour une ville toujours dynamique,solidaire et ouverte sur le monde
  • Contact

Recherche

14 décembre 2015 1 14 /12 /décembre /2015 10:50
Régionales !

Les résultats du second tour des élections régionales sont marqués par le sursaut de mobilisation des électrices et des électeurs, avec près de 9 % de participation supplémentaire. Manifestement, les votants ont ressenti comme un grave danger pour la démocratie, l’élection du Front national à la présidence de régions. Ils ont empêché cette menace de se concrétiser. Ce sera un atout dans la bataille à venir pour faire reculer les idées du Front national dans le pays. Car le danger persiste et rien ne doit faire oublier la gravité de ce qui vient de se passer : les scores atteints par le FN sont dramatiques et alarmants, un très grand nombre de conseillers régionaux du Front national sont élus, et dans deux grandes régions, PACA et Nord-Pas de Calais-Picardie, il n’y a plus de conseillers régionaux de gauche pour les combattre et soutenir les politiques publiques en faveur des besoins des gens et l'élection de Estrosi ne doit pas nous faire oublier ses propos xénophobes.

La droite remporterait sept des treize grandes régions, soit un peu moins que ne le laissaient craindre les résultats du premier tour, mais toutes sont des conquêtes puisque la gauche gérait toutes ces régions à l’exception de l’Alsace . Dans ces régions s’annoncent des reculs pour les services publics, les politiques sociales, d’éducation et de culture, la vie des associations. Le Medef et la finance ont ce soir de nouveaux alliés dans ces régions, alors que c’est là qu’il faudrait mobiliser les richesses et les moyens publics pour lutter contre le chômage et la précarité.

La gauche remporterait cinq régions.

Compte tenu des résultats du premier tour et du retrait des listes socialistes (courage fuyons!) de deux régions, pour le Front de Gauche, pour les forces progressistes il s’agit d’un revers électoral important.

Ces deux tours d’élections régionales vont devoir être analysés en profondeur. Mais il est clair que la situation nouvelle n’est pas favorable au monde du travail. La responsabilité des politiques menées par François Hollande et Manuel Valls et leurs gouvernements est très lourde dans ce désastre. L’impasse économique, sociale, politique et démocratique dans laquelle ils ont enfoncé le pays se paie très cher. Poursuivre dans cette voie serait aller vers de nouveaux désastres et marquerait un grave mépris pour le message adressé par les électeurs. Il est urgent de sortir de l’austérité et dogmes du libéralisme.

Ces résultats doivent ouvrir une nouvelle période politique nationale


A Bezons la gauche totalise 53,63 % des voix mais avec plus de 51% d 'absentions le Front National engrange plus de 19% des voix et la droite ( qui n'avait pas d'assesseurs dans 5 bureaux de vote, pourtant annoncés!) récolte 27% des voix.

Le L.A.B.' partage complètement l'intervention de Dominique Lesparre, lors de son intervention dimanche soir au vu des résultats électoraux.

« Car dimanche dernier, au travers de l’abstention et du vote FN, nos concitoyens ont exprimé, partout en France, leur colère.

Une colère qui se nourrie de mal vie, d’insécurité sociale et d’exclusion.

Et pour une part importante du pays, l’extrême-droite apparaît à présent comme un recours

Pire, comme une alternative crédible au sein des institutions républicaines.

C’est pourquoi, face à ces résultats,

le gouvernement ne peut fuir davantage ses responsabilités.

Des résultats qui illustrent une sérieuse déconvenue pour le Parti socialiste qui dirigeait, jusqu’à ce soir, 22 des 23 régions.

Ce gouvernement doit plus que jamais écouter les citoyens et combattre cette désespérance.

Car le chômage, les reculs sociaux et démocratiques, l’affaiblissement des services publics NE SONT PAS LA SOLUTION.

Ces renoncements confortent le sentiment d’impuissance avec son cortège de réflexions du type :

« la droite la gauche, tous pareil »

Aujourd’hui encore, les électeurs de gauche, dans leur diversité, ont démontré qu’ils

savaient se mobiliser pour empêcher le pire.

Le gouvernement et le parti socialiste portent donc, aujourd’hui encore, une immense responsabilité.

Il leur revient, dans les actes, de démontrer que la gauche et la droite, ça n’a rien à voir !

Le changement, on l’attend, le changement, c’est maintenant ! »

Régionales !

Partager cet article

Repost 0
Published by le LAB' - Laboratoire d'Actions pour Bezons
commenter cet article

commentaires

le LAB' - Laboratoire d'Actions pour Bezons 16/12/2015 10:24

On prend acte de votre contribution.

Philippe 15/12/2015 14:40

Bonjour,
Par delà les résultats des régionales et l'Ile de France perdue par le PS au profit de Valérie Pécresse dont on connait les convictions (pour elle, au moins, c'est clair !), je suis atterré par les scores faits par le FN à Bezons, alors même que la première des socialistes avait fait de la lutte contre le front national une des priorités de son action ! Rappelons aussi que le Front National n'a pas vraiment d'implantation et de structure à Bezons... C'est d'autant plus désolant... Il ne suffit pas de vouloir tacler le maire en surfant sur la vague sécuritaire et en demandant immédiatement une police municipale (alors que ce sujet, comme d'autres fait l'objet d'une étude qui ne pouvait être inconnue de l'intéressée) pour avoir une cohérence politique face au Front National et résister. Bon courage à tous !