Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du LAB'
  • Le blog du LAB'
  • : Laboratoire d'Actions pour Bezons (LAB'). Groupe de réflexion et d’action pour une ville toujours dynamique,solidaire et ouverte sur le monde
  • Contact

Recherche

6 octobre 2016 4 06 /10 /octobre /2016 09:19
18 octobre - Salle Gavroche : L’école en débat. 60 000 postes d’enseignants ? Le compte n’y est pas !

À huit mois de l'élection présidentielle, la ministre de l'Éducation nationale a choisi la méthode Coué. La fidèle et dévouée Najat Vallaud-Belkacem continue de défendre bec et ongles le bilan de François Hollande. Sauf qu’en math…elle est nulle !

La promesse emblématique de créer 60 000 nouveaux postes d’enseignants a-t-elle vraiment été réalisée ? Sur le papier, 12 842 postes sont bel et bien inscrits au budget 2017, s'ajoutant aux 47 158 déjà créés. Soit, au poste près, la volonté édictée par le futur président le 9 septembre 2011 à Soissons (Aisne). Une promesse traduite dans la loi de refondation de l'école votée en juillet 2013 et qui devait se décliner précisément par 54 000 postes dans l'enseignement scolaire, 1 000 dans l'enseignement agricole et 5 000 dans l'enseignement supérieur et la recherche. Or, dans l'enseignement supérieur et la recherche, seuls 75 % de ces postes ont vraiment vu le jour. De fait, 1 250 emplois ont été gelés par les universités depuis 2012, incapables de les financer pour cause d'austérité budgétaire. Côtés lycées, depuis cinq ans, la part des classes comptant de 35 à 39 élèves est passée de 25 % à 41 %. La moyenne du nombre d'élèves par classe a grimpé de 28,3 à 30. En primaire, les chiffres interrogent également. De 2012 à 2016, 13 011 postes de stagiaires et 6 022 postes de titulaires ont été créés dans les écoles. Mais, dans le même temps, elles ont dû scolariser 66 476élèves supplémentaires. Une partie des nouveaux postes a donc servi à répondre à la croissance démographique. Résultat: l'État n'a déployé que très partiellement les deux mesures phares de la loi de refondation: l'accueil des enfants de moins de 3 ans en maternelle et le dispositif « Plus de maîtres que de classes ». Pour le premier, seuls 1200 emplois ont été créés sur les 3 000 prévus. Pour le second, 3 500 ont été déployés contre 7 000 programmés initialement. Or, 6522 postes seraient nécessaires pour déployer totalement ces deux mesures. Une ligne budgétaire inquiète particulièrement. Celle des postes de stagiaires. Aucun n'est financé pour 2017.

BUDGET 2017 : EN HAUSSE MAIS TROP JUSTE FACE AUX BESOINS

Les prévisions budgétaires 2017 pour les écoles, collèges, lycées (publics et privés) et leurs 12,4 millions d'élèves s'élèvent à 68,64 milliards d'euros (+ 2,15 milliards d'euros). 23,85 milliards (+ 281 millions) sont promis à l'enseignement supérieur et la recherche pour 2,6 millions d'étudiants. Soit un budget global de 92,5 milliards d'euros, majoré de 3 milliards d'euros par rapport à 2015. Pas sûr que cela suffise pour faire face à la hausse des effectifs (140 000 élèves et étudiants supplémentaires en 2015) et aux nombreuses réformes en cours.

Partager cet article

Repost 0
Published by le LAB' - Laboratoire d'Actions pour Bezons
commenter cet article

commentaires