Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du LAB'
  • : Laboratoire d'Actions pour Bezons (LAB'). Groupe de réflexion et d’action pour une ville toujours dynamique,solidaire et ouverte sur le monde
  • Contact

Recherche

Archives

4 mai 2018 5 04 /05 /mai /2018 15:32

Il y a un an, Mme Fiona Lazaar apparaissait brusquement dans le paysage politique de notre circonscription en se présentant à la députation au nom de Macron.

Pourquoi ? La question se posait car nous n'avions jamais vu cette dame se préoccuper des problèmes des habitants d'Argenteuil et de Bezons. Jamais présente ni pour défendre l'emploi,  l'école, le logement ou  l'hôpital public et empêcher des fermetures de service nécessaires pour la population.....Bizarre !

Mais on peut changer a-t-elle répondu à la question. Soit.

Mais depuis un an, elle n'a pas  participé à la lutte pour empêcher la fermeture du commissariat pas plus qu'elle n'a soutenu la démarche du Maire, Mr Lesparre, pour obtenir l'installation d'une police du quotidien. Elle n'est pas non plus intervenue pour empêcher le démantèlement des services de la poste et des autres services publics à Bezons.

Par contre, à l'Assemblée elle a voté toutes les lois nuisibles de Macron, depuis la casse du code du Travail à la réforme catastrophique de la SNCF en passant par la hausse de la CSG laminant le pouvoir d'achat des retraités...

Et puis vient le projet de loi "asile et immigration". Dans ce débat, elle est rapporteur pour avis de la commission des affaires sociales.

En septembre 2015, la photo du petit Aylan, réfugié mort noyé, bouleversait le monde entier. Les députés LREM l’on oublié en refusant d’aborder sous l'angle des droits de l'homme la tragédie que vivent au quotidien les refugiés.

Mais entre temps de nombreuses voix se sont élevées pour demander le retrait de ce texte inique, scandaleux, indigne de la France de la fraternité et des droits de l'homme : associations, syndicats, personnels de l'OFPRA (Office Français de Protection des Réfugiés et Apatrides) et de la CNDA (Cour Nationale du Droit d'Asile), artistes, intellectuels, personnalités....et même quelques collègues de Mme Lazaar, députés macronistes.

Qu'à cela ne tienne, elle continue à défendre l'esprit général de ce texte inacceptable malgré quelques amendements obtenus grâce à la montée des protestations et ose parler "d'exigence d'humanité" comme objectif de ce projet de loi alors qu'il en est la négation absolue.

Ces photos vous laissent donc indifférente Madame la députée ?

Alors, prise entre la crainte du mécontentement des électeurs et celle des représailles de son patron, comme 98 des ses collègues LREM, elle s'absente opportunément le jour du vote, telle une élève séchant le cours le jour de l'interrogation écrite. Seul le député LREM, Jean-Michel Clément, transfuge du PS a eu le courage de voter contre Tout comme l’ensemble des députés communistes et France Insoumise.

Nous devons avouer qu'un tel manque de courage d'une élue dans la circonscription qui a été celle de Gabriel Péri, que le courage a conduit jusqu'au peloton d’exécution en 1941, nous choque profondément. Et nous pensons que beaucoup de Bezonnais partagent ce sentiment. Respecter son mandat, c’est avoir le courage et l’honnêteté d’être à l’Assemblée nationale quand s’y votent les lois proposées par celui que l’on représente et que l’on soutient de façon inconditionnelle. Y aurait-il donc des députés LREM qui auraient des mentalités de déserteurs ? Un peu de courage Madame Lazaar...assumez donc votre soutien au fonds de commerce idéologique de votre président !

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires