Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du LAB'
  • Le blog du LAB'
  • : Laboratoire d'Actions pour Bezons (LAB'). Groupe de réflexion et d’action pour une ville toujours dynamique,solidaire et ouverte sur le monde
  • Contact

Recherche

24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 15:20

ecole-en-danger-285x300

Les familles du Val d’Oise sacrifiées par le Conseil général

Lors de la séance plénière du vendredi 24 Mai 2013, le Conseil Général va sacrifier une nouvelle fois les revenus des familles. Le Conseil Général augmentera les prix de la restauration pour les collégiens alors que les tranches de Resto collège avaient déjà augmenté pour la rentrée 2011 de 0,80 à 1 euro par repas pour une grande majorité des familles. Aujourd’hui, l’augmentation prévue est de 15 à 20 centimes par repas. Quand on additionne les deux, c’est 1 euro 20 supplémentaire pour un repas en deux ans, cela fait beaucoup !

Ces décisions sont unilatérales sans aucune concertation avec les acteurs concernés.

Toutes ces augmentations obligent les familles à faire des sacrifices importants. Déjà, l’année dernière des familles avaient été obligées de choisir entre les transports et la cantine pour leurs enfants lycéens.

Cette politique mise en place n’est que négative pour la réussite de tous les élèves du département. Pour de trop nombreux enfants, le repas pris à la cantine est le seul repas équilibré de la journée faute de moyens financiers des familles. Oui, 20 centimes par repas c’est beaucoup pour les familles qui subissent la crise.

Notre département a le plus mauvais résultat au Brevet et au Bac de l’Académie de Versailles : continuons ainsi !. Les moyens donnés à la jeunesse pour son éducation sont des investissements dans l’avenir pas des charges et une politique d’austérité ne doit pas se faire contre les enfants. Le Conseil général manque de plus en plus d’ambitions pour ses enfants.

Le pouvoir d’achat des familles ne peut en aucun cas être la variable d’ajustement des choix politiques.

Mais D’autres choix sont possibles, c’est une question de volonté.

Ces désengagements et augmentations sont disproportionnés et injustifiés, ils pénalisent directement les familles notamment les plus modestes et les plus fragiles.

Depuis mars 2011, le Conseil Général du Val d’Oise n’a pas cessé de prendre des mesures contre les jeunes et leurs familles. Ces choix politiques ont des conséquences sur la vie quotidienne des jeunes et des familles du département.

Transports : Arrêt de la subvention du Conseil Général pour les cartes Imagine’r des lycéens

Education : Augmentation des tarifs de la restauration pour les collégiens, baisse des subventions pour les collèges, suppression des aides à la mobilité étudiante

Petite enfance : Suppression des aides pour les crèches.

Permis de conduire : Suppression de l’aide au permis de conduire

Logement : Pour une politique du logement afin que les jeunes puissent accéder à des logements dignes pour leurs études et leurs débuts dans la vie active…

Monsieur le Président du conseil général, Madame et Messieurs les conseillers généraux, nous vous demandons de renoncer à ces nouvelles mesures dans l’intérêt des familles  et des jeunes du Val d’Oise. 

Partager cet article

Repost 0
Published by le LAB' - Laboratoire d'Actions pour Bezons
commenter cet article

commentaires