Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du LAB'
  • Le blog du LAB'
  • : Laboratoire d'Actions pour Bezons (LAB'). Groupe de réflexion et d’action pour une ville toujours dynamique,solidaire et ouverte sur le monde
  • Contact

Recherche

17 janvier 2013 4 17 /01 /janvier /2013 15:30

 

 

 

 

 

Le Mercredi 16 janvier 2013, Le Secours Populaire, antenne de Bezons a présenté ses vœux devant les représentants de la Municipalité, d'associations, et de nombreux bénévoles.

 

Voici des extraits du discours de présentation de Jeanne Guignard :

 

Cher( e) ami ( e)s,

L’équipe des bénévoles du Secours Populaire de Bezons vous remercie d’avoir répondu présents à leur invitation.

Je remercie de leur présence, Monsieur le Maire et les élus qui soutiennent notre fonctionnement, nous permettant de réaliser les actions engagées dans de bonnes conditions. Ce soutien n’est pas que purement local, puisque la municipalité a voté un vœu permettant d’appuyer la mobilisation engagée au niveau national par les 4 grandes associations caritatives concernant l’exigence de conserver l’aide alimentaire que l’Union Européenne apporte aux 18 millions de ses concitoyens. La suppression du programme européen d’aide aux démunis est programmée pour le 31.12.2013. Je reviendrai sur ce problème.

Je remercie également

  • Madame Michel et Madame Dalibart du CCHS de Bezons,

  • les collègues des autres associations, Croix-Rouge, Secours Catholique, ATD Quart-Monde avec qui nous collaborons dans de bonnes conditions,

  • les donateurs qui permettent au Secours Populaire Français de mettre en place la solidarité nationale, mais également internationale. Pour l’année 2013 cette solidarité portera notamment, dans le cadre de l’année internationale de la coopération dans le domaine de l’eau, sur de nombreux projets tant à l’étranger qu’en France pour l’accès à l’eau, car l’eau c’est la vie.

Je remercie les structures qui nous ont accompagnées dans les activités,

  • la Mutuelle familiale qui a réalisé 2 séances de prévention permettant la détection de problèmes de vue (environ 42 personnes concernées),

  • La Mutuelle de Dassault qui nous aide dans la production de photocopies,

  • les collègues de la CAF qui ont réalisé des séances d’information plusieurs mercredis dans nos locaux permettant aux familles de faire le point, voire d’accéder aux vacances,

  • les jeunes de la Maison de quartier La Berthie qui ont versé le solde de la recette de la buvette qu’ils ont tenu cet été,

  • le boulanger d’Argenteuil qui continue à nous fournir régulièrement 30 à 50 baguettes toutes les semaines.

  • Madame Quach, responsable du CIC de Bezons qui, comme l’an passé, nous a fourni toutes les fournitures pour ce buffet, y compris le champagne,

  • Le théâtre Paul Eluard de Bezons avec lequel une coopération a démarré concernant l’intégration d’enfants aux ateliers du mercredi permettant une sensibilisation au théâtre, à la danse…. aboutissant à leur participation aux séances du samedi.

  • Les services techniques de la ville.

Je termine ce tour de table en remerciant plus précisément les collègues, membres du Secrétariat départemental et en particulier la présence de Patrick Paskiewiez qui depuis 1 an assume à temps complet la vie de la Fédération. Mais les efforts des uns et des autres (y compris du nouveau trésorier, José) permettent dès 2013 de s’inscrire dans une démarche d’investissement rigoureux tant au niveau humain que financier au niveau départemental.

Pour l’Antenne de Bezons :

La mobilisation de l’équipe a permis de répondre aux besoins alimentaires, culturelles, sanitaires de 986 personnes accueillies (enfants + adultes) durant toute l’année 2012 dont :

  • 470 enfants,

  • 50 jeunes,

  • 26 seniors,

  • 103 personnes seules

  • 235 familles

  • 98 familles mono-parentales (je remercie Bernadette d’avoir fait ce bilan à partir des dossiers 2012).

Actuellement nous recevons entre 64 et 72 familles par mercredi, soit environ plus de 320 rations alimentaires distribuées le mercredi.

Quelques chiffres parlants: 60 kg de pommes de terre, 30 kg de carottes, 120 litres de lait, 60 kg de sucre, 120 paquets de riz…..

Je vous donne ces chiffres pour mieux mettre en lumière ce que pourra représenter la baisse voire la suppression de l’aide alimentaire européenne même à cettedimension locale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est un drame, car si les décideurs de l’Union Européenne n’entendent pas les demandes des Associations humanitaires, nous devrons annoncer à des millions de personnes en difficulté qu’elles n’auront plus rien à espérer de l’Europe. Que mangeront-ils ? Devrons-nous à Bezons réduire d’ 1/3 dans le meilleur des cas, l’aide alimentaire, c'est-à-dire choisir entre distribuer aux familles et dire non aux personnes seules en particulier les retraités ?

Cette aide au niveau européen ne coûte qu’1 € par an et par européen ! le nombre de personnes accueillies par le SPF entre 2010 et 2011 a progressé de 5 % soit 2,4 millions de personnes aidées.

Au-delà de l’aide alimentaire nous avons réalisé :

  • 47 permanences d’écrivain public soit 188 bénéficiaires

  • 2 braderies de vêtements neufs (linge de maison) touchant ainsi plus de 350 familles pour un chiffre de recette totale sur les 2 braderies de 3 420 €,

  • régulièrement, le mercredi, une collègue assure la vente de vêtements donnés ou neufs,

  • nous avons organisé :

    • le départ en vacances d’une famille de 5 personnes pendant une semaine, pour un montant tout compris (hébergement, pension complète et transport) de 1 704,00 € dont 1 430,00 € pris en charge par la Fédération et le solde par la famille soit : 145,00 €.

    • l’envoi d’un enfant dans une colonie de vacances KINDER là encore avec une participation minime pour la famille,

    • notre collaboration avec les collègues de la CAF a permis le départ de familles en vacances.

Ces personnes n’étaient jamais parties en vacances. Nous essaierons de faire mieux pour 2013.

Nous avons accueilli 3 stagiaires du Lycée professionnel Fernand Léger. Lycée avec lequel nous continuerons à travailler sachant qu’il est toujours difficile pour ces jeunes de trouver des lieux de stage.

Comme tous les ans en août, grâce à l’aide de la ville, nous avons assuré la Journée des Oubliés des Vacances. 40 personnes ont participé à cette sortie.

Nous avons également participé à soutenir la démarche de l’Association bezonnaise qui œuvre dans la coopération avec la Palestine.

En effet, à partir de l’Antenne et avec l’aide de la Fédération nous avons fourni les draps de bain, les sacs de plage, des maillots permettant aux enfants et aux jeunes reçus à Bezons de se « baigner ». Je dis ça car les collègues de l’Association nous ont confirmé que ces enfants voient la mer de leur maison mais ne peuvent jamais en profiter en raison du « mur ».

Nous avons assuré également des sorties au cinéma et au Parc St Paul. Bien sûr nous avons également participé aux actions sociales de la vie Bezonaise ; la braderie, le week-end des Associations et le Noël de la Solidarité....

 

Nous accueillons des hommes et des femmes inscrits dans la misère actuelle : misère morale, matérielle, de zones de guerre, de la zone européenne en difficulté. En Espagne, la pauvreté frappe 1 personne sur 5 ; 120 millions d’européens vivent en dessous du seuil de pauvreté et sont menacées d’exclusion sociale. C’est clair « la solidarité ne règle pas tout mais elle est indispensable » comme le dit notre Président Julien Lauprêtre.

Malgré tout, nous avons des projets :

  • renforcer notre démarche culturelle.

  • poursuivre nos démarches d’écrivain public,

  • poursuivre notre collaboration avec la Mutuelle familiale qui vient d’examiner des possibilités d’adhésion à des prix « abordables », notamment en direction des jeunes. ..

  • tenir les braderies,

  • organiser les sorties,

  • accroître le nombre de personnes et d’enfants au départ en vacances,

  • participer activement à la mise en œuvre d’une nouvelle Association qui mobilisera les solidarités autour de moyens mutualisés sur Argenteuil-Bezons avec les autres Associations caritatives dont la Croix-Rouge et les Restos du Cœur (le Secours Catholique n’étant pas d’accord pour participer).

Tout ce bilan et cette activité permanente ne peuvent se réaliser que grâce à l’engagement de l’équipe des 22 bénévoles représentant 3 temps pleins. La qualité du service qu’ils rendent se traduit par le grand respect que les bénéficiaires ont vis-à-vis de mes collègues, renforçant en même temps notre esprit d’équipe et notre volonté de toujours chercher à mieux répondre aux besoins des personnes accueillies...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by le LAB' - Laboratoire d'Actions pour Bezons
commenter cet article

commentaires