Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du LAB'
  • Le blog du LAB'
  • : Laboratoire d'Actions pour Bezons (LAB'). Groupe de réflexion et d’action pour une ville toujours dynamique,solidaire et ouverte sur le monde
  • Contact

Recherche

4 janvier 2015 7 04 /01 /janvier /2015 18:35

 

JV.pngLes "Jean Valjean" de 2014

 

Qui ne se souvient de Jean Valjean, héros de Victor Hugo dans " Les Misérables", condamné au bagne pour avoir volé un pain. On aimerait se dire que de telles situations sont inimaginables aujourd'hui. Et pourtant, en plein 21ème siècle, dans un des pays les plus riches du monde, comment comprendre qu'on puisse revivre de telles tragédies.

Oui, aujourd'hui, il y a ,près de nous, des gens de plus en plus nombreux, qui ne peuvent pas manger à leur faim. Bien sûr, il y a les organisations caritatives, qui ne devraient d'ailleurs pas avoir à pallier les injustices de la société. Mais il est difficile d'aller demander une aide. Alors il y a aussi le système D, la débrouille. C'est ainsi que 3 jeunes sans ressources (une étudiante, un chômeur et un travailleur précaire ) sont amenés, lorsque les placards sont vides, à récupérer des aliments jetés dans les poubelles de grandes surfaces. Il s'agit de produits encore consommables mais dont la date est périmée. Ils sont jetés pour être détruits, gâchis scandaleux !

C'est ainsi qu'un soir de mai dernier la police de Montpellier surprend ces 3 jeunes alors qu'ils viennent de récupérer quelques aliments dans les poubelles d'un magasin. Ils sont arrêtés, gardés à vue pendant 12h comme des criminels. Ils sont aujourd'hui poursuivis pour "vol de denrées dont la date est périmée", accusation aggravée comme "vol de nuit et en réunion". Ils risquent 7 ans de prison et 100 000 euros d'amende!

Espérons que les magistrats se montreront plus intelligents que la police.

Mais dans le même temps on entend le ministre des finances se féliciter d'avoir fait rentrer en France des milliards que des fraudeurs avaient cachés dans les paradis fiscaux, grâce à l'indulgence accordée par l'administration fiscale.

On accueille ainsi à bras ouverts des gens qui ont, pendant des années, détourné des sommes considérables qui auraient dû servir à faire fonctionner des services publics dont on réduit les moyens sous prétexte qu'on manque d'argent.

Jusqu'à quand allons-nous tolérer de tels scandales ? N'est-il pas temps de remettre notre société sur ses pieds et de mettre un terme à la dictature de l'argent dans ce pays.


 

JV1.png

 

Vivement des nouveaux Gavroche

Partager cet article

Repost 0
Published by le LAB' - Laboratoire d'Actions pour Bezons
commenter cet article

commentaires