Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du LAB'
  • Le blog du LAB'
  • : Laboratoire d'Actions pour Bezons (LAB'). Groupe de réflexion et d’action pour une ville toujours dynamique,solidaire et ouverte sur le monde
  • Contact

Recherche

18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 10:27

 

 

U.M.P inocchio

 Ce samedi 16 novembre, jour de la pose de la première pierre du futur Hôtel de ville de Bezons, et en présence de plus de 400 personnes heureuses de voir se concrétiser un projet à taille humaine et citoyen,, 35 personnes à l'extérieur sifflaient, hurlaient contre cette réalisation dont l'objectif est de donner une maison commune à tous les habitants.

 Ces 35 personnes accompagnaient leur chevalier sans peur et sans reproche ( non, ça c'est pour un de ses affidé qui a du avoir comme ancêtre un chevalier....mais lui au moins avait du panache!) qui se demandait ce qu'il faisait là...plus habitué au confort des salons de l'U.M.P.. Et oui Olivier la vie est cruelle : ancien habitant de Montmartre, déménagement raté à Auvers sur Oise, se retrouver au bord de la R.D. 192 n'est pas un long fleuve tranquille.

 Et puis lorsque l'on critique les finances locales on nettoie devant sa porte. Un parisien, ami du L.A.B.' nous a communiqué cette information qui nous a laissé pantois !: Olivier Régis a été condamné par le Conseil Constitutionnel en2003 à un an d'inéligibilité pour défaut de compte de campagne".

 Alors résumons :

 + convoqué au commissariat de Bezons pour subtilisation de matériel municipal

 + colporteur de rumeurs : buraliste assassiné, mosquée, parc Bettencourt, etc

 + inéligibilité en  2003

 + désir de  déménagement

sans compter la récupération de la moindre réclamation d'habitant, transformant parfois une personne mécontente en un collectif d'un membre !

 

 Petit mais maous costaud pour l'opacité ! et si son nez grandissait il pourrait être adopté par Geppeto !

REGIS-1.png2.png

 Pour finir, lors de l'initiative du 16 novembre, un florilège d'injures envers Dominique Lesparre a exaspéré, en particulier les employés territoriaux, venus nombreux et heureux de voir leur futur lieu de travail.

 Et chose malsaine, une militante du Parti Communiste, employée territoriale s'est fait traitée de " pauvre c...e" par le "directeur" de campagne de l'U.M.P. local...on vous laisse apprécier.

Allez on arrête là...le malaise devient insupportable.

 

 

 Le L.A.B.' vous invite donc à rejoindre le collectif de campagne qui s'est formé avec Dominique Lesparre pour une ville pour tous, avec tous avec un programme élaboré par 450 personnes dans les 5 ateliers de campagne.

Partager cet article

Repost 0
Published by le LAB' - Laboratoire d'Actions pour Bezons
commenter cet article

commentaires

un bezonnais 07/06/2016 17:57

bonjour, des motos et mobylettes de bruler en centre ville de Bezons...( rue édouard Vaillant , a coté d'un compteur de gaz ...)

quand les caméras vodéo seront installer à Bezons , pour notre sécurité ?.