Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du LAB'
  • Le blog du LAB'
  • : Laboratoire d'Actions pour Bezons (LAB'). Groupe de réflexion et d’action pour une ville toujours dynamique,solidaire et ouverte sur le monde
  • Contact

Recherche

5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 19:00

COMITE DE DEFENSE DE L'HOPITAL D'ARGENTEUIL

DECEMBRE 2012

 

TOUS ENSEMBLE AU MINISTERE DE LA SANTE

 

Défendons la radiothérapie et une politique de santé et de protection sociale solidaire et universelle porteuse de progrès pour tous.

 

Madame Marisol Touraine, Ministre de la Santé n'a toujours pas daigné apporter de réponse aux courriers qui lui ont été adressés. Conformément à la décision du Comité de Défense, nous allons donc lui porter les 10200 signatures recueillies pour exiger :

- le maintien définitif de la radiothérapie ainsi que de la rythmologie dont l'autorisation est à renouveler en mars prochain

- l'abrogation de la loi Bachelot- HPST au nom de laquelle on continue de pratiquer fusions et fermetures d'établissements ou de services : Nanterre - cardiologie de Mantes - urgences de l'Hôtel-Dieu.....

- la suppression des forfaits et franchises et l'interdiction des dépassements d'honoraires

- l'attribution des moyens humains et financiers pour un service public de santé incluant les soins de premier secours et la prévention avec, en particulier, l'augmentation du budget de la Sécurité Sociale au niveau des besoins de la population et le financement de la totalité de la reconstruction de l'hôpital d'Argenteuil.

- la suppression des exonérations et des exemptions de cotisations sociales

- le rétablissement de la démocratie sanitaire : usagers, professionnels, élus locaux, doivent être partie prenante des décisions prises concernant notre système de santé et de protection sociale.


MERCREDI 12 DECEMBRE SOYONS TRES NOMBREUX

Rendez-vous à 13h:

 

A Bezons devant la salle Aragon, rue Francis de Pressensé

A Argenteuil au parking de la salle Jean Vilar, boulevard Héloïse 

http://img.over-blog.com/190x345/2/11/24/17/photo-2/Hopital-Non-Silence.jpg

Nous sommes inquiets et déçus.

Nous étions nombreux à espérer un changement significatif avec le rejet d'une logique comptable qui fait passer la réduction des dépenses de santé avant la réponse aux besoins de la population, d'une politique destructrice qui met de plus en plus de gens dans l'impossibilité de se soigner. Mr Hollande et Mme Touraine s'étaient engagés à défendre l'hôpital public.

La loi Bachelot continue à faire des ravages avec des conséquences dramatiques

Malgré la priorité annoncée pour l'hôpital public, le budget de la Sécurité Sociale est bien en dessous des besoins et aggravera la situation de nombreux établissements, dont celui d'Argenteuil. Alors qu'au prix de nombreuses restrictions et d'efforts importants du personnel, il avait rétabli l'équilibre de son budget, il se trouve à nouveau déficitaire, et le financement des tranches 2 et 3 de la reconstruction n'est toujours pas assuré. Au plan national, ce sont 15 à 20000 emplois menacés.

De plus, on annonce un réduction de 7,5 millions d'euros pour la prévention. C'est non seulement inacceptable mais incohérent puisque c'est un moyen important de faire des économies ultérieures.

Quand se décidera-t-on à considérer la santé, non comme un coût, mais comme un investissement pour l'avenir ?

 

En ce qui concerne la radiothérapie nous n'avons actuellement aucune assurance officielle de son maintien. De plus la presse annonce la création "d'une fédération interhospitalière d'oncohématologie" entre les hôpitaux d'Argenteuil et d'Eaubonne". De quoi s'agit-il ? Quelles conséquences pour les patients et les personnels ? C'est l'opacité la plus complète. Même le Conseil de Surveillance n'a pas été informé !

Notre mobilisation est donc plus que jamais nécessaire. Il est important que nous soyons très nombreux devant le Ministère de la Santé pour que nos exigences soient prises en compte. La participation de chacun est précieuse et irremplaçable.

 

Pour faciliter la participation, nous organiserons un départ collectif. La location d'autocars coûtant très cher, il est important que nous sachions le plus précisément possible le nombre de participants. C'est pourquoi nous vous demandons de vous inscrire auprès de :

A Argenteuil : Nicole Pierès 06 11 69 77 84 - Francis Gabouleaud 06 76 08 82 77 - Pierre Mirsalis 06 83 59 12 44 - Raymond Monteil 06 60 87 09 55

A Bezons : Christiane Leser 06 84 33 66 41

Dans le Parisis : Denis Duvot 06 80 30 79 65 - Alain Quiot : 06 84 01 30 02

A Sannois : Pierre-Claude Monnier 06 81 88 22 83

Comité de Défense de l'Hôpital d'Argenteuil - Hôtel de Ville - 95870 BEZONS

Christiane Leser - 06 84 33 66 41 - christianeleser@wanadoo.fr - Blog : cddha.wordpress.com

 

 



 



 

 

Repost 0
Published by le LAB' - Laboratoire d'Actions pour Bezons - dans Santé
commenter cet article
7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 08:17

 

COMITE DE DEFENSE DE L'HOPITAL D'ARGENTEUIL NOVEMBRE 2012

 

 

 

 

L'indignation et la détermination montent dans la population informée de la décision scandaleuse du Tribunal administratif. Les signatures affluent : nous en comptabilisons près de 7000 à ce jour. Il faut obtenir l'inscription de ce service au SROS (Schéma Régional d'Organisation Sanitaire) actuellement en discussion de façon peu transparente. Merci à tous ceux qui, collectivement ou individuellement informent et collectent soutiens et signatures.

 

 

Pour continuer notre combat, vous êtes invités à une rencontre :

MARDI 13 NOVEMBRE A 20h30

Espace Mandela à Argenteuil - 82 boulevard du Général Leclerc

Nous définirons ensemble les prochaines actions pour la radiothérapie, mais aussi pour la défense de l'hôpital public et du droit à la santé pour tous, malheureusement toujours menacés. Venez nombreux et invitez largement autour de vous.

 

LA POLITIQUE COMPTABLE DE LA SANTE A TUE UN BEBE

 

Un bébé est mort au bord de l'autoroute faute d'une maternité à proximité. C'est un drame terrible pour les parents. Mais cela n'empêche pas certains d'avoir l'indécence d'accuser "l'imprudence des parents" ou "l'incompétence du gynécologue" tout en se gardant de rappeler qu'on a fermé 3 maternités dans le Lot ces dernières années : Gourdon, Saint-Céré et Figeac. Les seules qui restaient étaient toutes à environ une heure de route!

On a beaucoup parlé de cette tragédie parce que le bébé est mort. Mais de plus en plus d'accouchements ont lieu sur la route ou dans les véhicules du SAMU ou des pompiers. Malheureusement c'est le black-out complet des autorités par rapport à ces chiffres.

C'est au point, constate Patrick Pelloux (Président de l'Association des Médecins Urgentistes Hospitaliers)," que les urgentistes se reforment aux accouchements, domaine qu'ils ne pratiquaient plus depuis des décennies."

Il est à craindre que ces enfants, nés dans des conditions précaires, ne gardent ensuite des séquelles. Il est inquiétant que le taux de mortalité infantile avant 1 an augmente et que la France soit passée du 7ème rang européen en 1999 au 20ème aujourd'hui. Il n'y a pas de quoi être fiers.

 

 

UN BUDGET DE LA SECURITE SOCIALE NE REPONDANT PAS AUX BESOINS

 

Malgré quelques avancées, ce budget d'austérité s'inscrit dans la logique comptable prévalant ces dernières années. Après une promesse électorale d'une augmentation de 3% du budget hospitalier déjà insuffisante, le taux retenu n'est que de 2,7% alors que la Fédération Hospitalière de France fixait les besoins au minimum entre 3,1 et 3,5%. Les difficultés des hôpitaux vont donc être encore alourdies et l'hôpital d'Argenteuil n'y échappera pas.

En ce qui concerne les recettes, ce sont encore une fois les plus fragiles qui seront frappés. Une nouvelle cotisation sera imposée aux retraités alors qu'on envisage une fois de plus d'exonérer les entreprises de milliards de cotisations sous prétexte de compétitivité.

Cela fait des décennies que cette politique est mise en œuvre et elle n'a jamais servi qu'à augmenter les profits et les dividendes et non à créer des emplois.

 

DEPASSEMENTS D'HONORAIRES : PATIENTS PIGEONNES

 

Alors que la majorité de la population demandait l'interdiction des dépassements d'honoraires, le pré-accord signé le 28 octobre sans aucune consultation des usagers ne règle rien et entérine une médecine à 2 vitesses. C'est ainsi que la Coordination des Comités de Défense des Hôpitaux et Maternités de proximité, le Manifeste des Médecins solidaires et le Syndicat de la Médecine Générale ont publié un communiqué commun qui constate :

Nous pensons que les véritables "dindons de cette farce pigeonnante" sont les usagers, pénalisés dans leur parcours de soins ainsi que les médecins du secteur 1 qui défendent leurs pratiques et leurs statuts dans le cadre de la solidarité nationale.

Les malades continueront à payer toujours plus, que ce soit directement par leur reste à charge ou à travers les complémentaires qui seront plus chères.

Le Syndicat de la Médecine Générale déclare ainsi : "Cet accord est un affront aux valeurs de la médecine."

C'est à nous, citoyens, usagers, professionnels, élus, d'exiger un grand débat public sur notre système de soins et de protection sociale dans toutes ses composantes. Notre pays est la 7ème puissance économique mondiale. Contrairement à ce que l'on nous martèle tous les jours pour nous faire accepter l'inacceptable, de l'argent il y en a dans notre pays. La question est de savoir à quoi on le consacre. Ne laissons personne le décider à notre place et faisons en sorte que la santé ne soit plus considérée comme un coût mais comme un investissement pour l'avenir. Une population en bonne santé est un atout décisif pour le développement d'un pays.

 

 

 

Comité de Défense de l'Hôpital d'Argenteuil - Hôtel de Ville - 95870 BEZONS

Christiane Leser - 06 84 33 66 41 - christianeleser@wanadoo.fr - Blog : cddha.wordpress.com

 


 

 

 

Repost 0
Published by le LAB' - Laboratoire d'Actions pour Bezons - dans Santé
commenter cet article
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 19:56

La FHP MCO a organisé, ce jeudi 26 janvier, une conférence de presse dont le seul sujet a été la casse du service public hospitalier !

 

 hopital 120130

 

La simple lecture de l'objet de la conférence de presse figurant sur l'invitation1 montre, s'il était encore nécessaire de s'en convaincre, la vision mercantile des dirigeants de la FHP et leur volonté de faire main basse sur les fonds de l'assurance-maladie au mépris de l'intérêt général et des besoins de santé des français. Ceci a l'avantage de clarifier les préoccupations de la FHP : sauver les actionnaires des cliniques sur le dos de l'hôpital !

Une telle vision est absurde car la santé n'est pas un marché. Elle est surtout une insulte au Service Public Hospitalier, aux missions qu'il assure chaque jour et à l'engagement de ses personnels. Elle méprise enfin l'attachement que portent les français à l'hôpital public, qu'ils plébiscitent, sondage après sondage.

Face aux enjeux auxquels la France est confrontée, qui commandent responsabilité et sens de l'intérêt général, la communauté hospitalière publique dénonce les caricatures grotesques des représentants de cliniques. Elle tient surtout à rappeler que l'urgence n'est pas de sauvegarder les profits des cliniques mais bien de garantir à la population une offre de soins accessible, moderne, juste et solidaire. Pour cela, il convient de mettre en place, autour du patient, un Service Public de santé, réunissant l'ensemble des acteurs de soins, de prévention et de suivi, autour des mêmes valeurs de service public et garantissant la pérennité ainsi que la permanence de l'offre.

C'est cette vision et cet engagement que les pouvoirs publics doivent plus que jamais incarner et que les Agences Régionales de Santé doivent garantir au quotidien.
Face aux attaques indécentes et provocantes de la FHP, la communauté hospitalière publique demande aux candidats à la présidence de la République d'apporter leur soutien au service public de santé et de se prononcer sur son avenir.

·         Association des médecins urgentistes de France (AMUF)

·         Association des directeurs d'établissement en santé mentale (ADESM)

·         Association des directeurs d'hôpital (ADH)

·         Association française des directeurs de soins (AFDS)

·         Avenir hospitalier

·         CFE-CGC Santé Social

·         CFTC Santé Sociaux

·         Confédération des praticiens des hôpitaux (CPH)

·         Coordination médicale hospitalière (CMH)

·         Conférence des directeurs généraux de CHU

·         Conférence des directeurs de centre hospitalier

·         Conférence des doyens des facultés de médecine

·         Conférence des présidents de commission médicale d'établissement de centre hospitalier

·         Conférence des présidents de commission médicale d'établissement de centre hospitalier spécialisé

·         Conférence des présidents de commission médicale d'établissement de CHU

·         Fédération hospitalière de France (FHF)

·         FO Cadres

·         Intersyndicat National des Praticiens Hospitaliers (INPH)

·         Mouvement de défense de l'hôpital public (MDHP)

·         SAMU de France

·         Syndicat des manageurs publics de santé (SMPS)

·         Syndicat national des médecins, chirurgiens, spécialistes et biologistes des hôpitaux publics (SNAM HP)

·         Syndicat national des praticiens hospitaliers anesthésistes-réanimateurs (SNPHAR)

·         UNSA Santé et Sociaux

1 « Déficits, endettement, gaspillages, gabegie... Hôpital : état d'urgence ? »
Incapables de se réformer durablement, les hôpitaux publics s'enfoncent année après année dans l'endettement et les déficits au frais de la collectivité, gaspillant des milliards d'euros qui pourraient être utilisés à mieux soigner les Français. Pour mettre fin à cette gestion calamiteuse qui pénalise les autres acteurs de santé et menace le financement pérenne de l'assurance maladie, la FHP-MCO avance ses propositions pour sortir des déficits et préparer l'avenir.

 

 

Repost 0
Published by le LAB' - Laboratoire d'Actions pour Bezons - dans Santé
commenter cet article
9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 18:39

 

Les discours de SARKOZY contre la fraude ne servent qu’à justifier des mesures d’austérité supplémentaires et mettre en chantier une réforme du financement de la protection sociale.

En décidant dans le Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale 2012 de baisser les indemnités journalières pour les salariés au-delà de 2500 euros brut, le gouvernement attaque le principe de la couverture universelle.

Notre système de protection sociale a pourtant permis d’amortir le choc social et économique de la crise financière de 2008.

Après la dénonciation, par SARKOZY, de la « fraude à la sécurité sociale » qui, curieusement, épargne les vrais fraudeurs, c’est-à-dire les employeurs qui ne versent pas les cotisations (travail non déclaré- entre 9 et 15 milliards d’euros-source INSEE) une fois encore, ce sont les salariés qui vont trinquer pour payer les errances de la politique économique du gouvernement.

secu1 111209

 

 

Cette nouvelle injustice a été vigoureusement condamnée par la gauche, les syndicats et nombre d’associations qui avancent d’autres propositions pour financer autrement la sécu : taxation des retraites chapeaux, des bonus, des stock-options, fin de la défiscalisation des heures supplémentaires, fin de l’exonération des cotisations patronales (cadeau fait au patronat : 30 milliards d’euros)…comme rien ne semble étouffer le chef de l’Etat, il n’a rien trouvé de mieux que de s’ériger en protecteur du modèle social français et osé se revendiquer du Conseil National de la Résistance ce qui constitue une insulte envers tous les signataires de ce texte historique.

 

secu2 111209

Repost 0
Published by le LAB' - Laboratoire d'Actions pour Bezons - dans Santé
commenter cet article
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 08:52

main santé

Le projet de loi de financement de la Sécurité Sociale ( P.L.F.S.S. ) pour 2011 poursuit un seul objectif : satisfaire les marchés financiers et leurs bras armés, les agences de notation.

Cette orientation est déjà au cœur de l’inacceptable réforme des retraites. 

 

Elle est également dans le énième plan d’économie de l’Assurance Maladie dont l’essentiel des mesures de déremboursements vise uniquement à faire 2,4 milliards d’économie sans aucune préoccupation de santé publique, ni d’organisation du système de soins.

 

Ces mesures conduiront à une augmentation des cotisations aux complémentaires santé ( de 3,5 à 7% ) alors qu’un nombre croissant de ménages modestes renoncent déjà à se soigner ( 8 millions de ménages vivent en dessous du seuil de la pauvreté ).

 

Mutualistes, syndicalistes, militants associatifs et usagers demandent au gouvernement de renoncer à affaiblir une nouvelle fois la protection sociale des français et rappellent leur attachement à une sécurité sociale de haut niveau et une couverture complémentaire accessible à tous.

 

Dans cette perspective, les représentants des salariés réclament à nouveau l’ouverture de négociations sur une réforme de financement de la sécurité sociale qui soit à même de garantir le droit à la retraite à 60 ans et, de manière générale d’une, le maintien et le renforcement sécurité sociale solidaire.

 

MURIELLE GREUET

 


Repost 0
Published by le LAB' - Laboratoire d'Actions pour Bezons - dans Santé
commenter cet article
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 17:46

 

Le recours de l'hôpital contre la fermeture du service de rythmologie a été examiné par la Commission Nationale d'Organisation Sanitaire (CNOS).

 
Nous avions appris, il y a quelques jours, que l'ARS émettait un avis défavorable et demandait à la commission de refuser. Nous avons aussitôt alerté et réagi.  Rappelons que la Commission Régionale avait déjà donné en février un avis favorable que Mr Evin avait arbitrairement refusé. En réponse à notre mobilisation et à l'interpellation de Mrs Hue, sénateur, et Mothron, député, Mr Xavier Bertrand, Ministre de la Santé, s'était prononcé pour le maintien de ce service dont la qualité était unanimement reconnue.


C'est à l'unanimité que la CNOS s'est prononcée pour le maintien de l'activité du service de rythmologie de l'hôpital d'Argenteuil.


Nous ne pouvons que nous réjouir de cette décision obtenue par la mobilisation de tous qui avait déjà permis de sauver la radiothérapie.
Elle répond aux besoins de la population, au-delà même de notre bassin puisque, ne remettant pas en cause l'autorisation d'ouverture accordée à l'hôpital de Pontoise, cela permettra de mettre 2 services à la disposition de la population du département du Val d'Oise. Nous serons ainsi au même niveau que les autres départements d'Ile de France qui disposent d'un service pour 600 000 habitants.


Nous nous réjouissons également d'une autre bonne nouvelle puisque la CNOS s'est prononcée majoritairement pour le maintien de la coronarographie à l'hôpital de Gonesse.


Ces victoires confirment que lorsque nous luttons tous ensemble, nous pouvons gagner.

Repost 0
Published by le LAB' - Laboratoire d'Actions pour Bezons - dans Santé
commenter cet article
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 11:31

Cet après- midi, Mr Bertrand a reçu Mr Hue, Sénateur du Val d'Oise ainsi que le chef du service cancérologie de l'hôpital en réponse à un rendez-vous demandé depuis plus d'un mois. Il a annoncé l'autorisation pérenne de continuer l'activité de la radiothérapie et affirmé que l'autorisation de poursuivre la rythmologie serait donnée dès réception de la demande de recours gracieux de la direction de l'hôpital.


Ce résultat est dû à la mobilisation de tous. Les collaborateurs de Mr Evin avaient fait jeudi la sourde oreille, chargés de défendre des décisions indéfendables. Mais ils ont pu mesurer la fermeté des membres de la délégation, la détermination et la combativité des 300 personnes qui manifestaient dehors dans le vent et le froid, le poids des milliers de signatures recueillies.
Nous ne pouvons que nous réjouir de ce succès. En même temps, il est nécessaire de rester vigilants afin qu'il ne soit pas remis en cause et de continuer à se mobiliser pour obtenir l'intégration de la stérilisation et de la pharmacie dans la 1 ère tranche des travaux de reconstruction, l'assurance du financement des tranches 2 et 3 ainsi que le rejet du plan de restructuration des urgences la nuit et le week-end.

RENDEZ-VOUS LUNDI 21 MARS A 20H30 - Salle ARAGON - BEZONS.

ENCORE BRAVO A TOUS ET A BIENTOT.


Christiane Leser.

 

 

 


Repost 0
Published by le LAB' - Laboratoire d'Actions pour Bezons - dans Santé
commenter cet article
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 17:53

 

Décision du Comité de défense de l’Hôpital d’Argenteuil:

lundi 24 janvier 2011

 

NON A LA FERMETURE DU SERVICE DE RADIOTHERAPIE


MOBILISATION GENERALE LE : JEUDI 27 JANVIER 2011 à 8h45

devant l'hôpital d'Argenteuil

 

 

Suite à l’annonce de C. Evin à l’issue de la conférence de territoire, le 18 janvier, de la fermeture du service de radiothérapie de  l’hôpital d’Argenteuil

( Cas concret de l’application de la loi HSPT).

 

Après avoir entendu le personnel du service de Radiothérapie, les représentants du personnel CGT de l’hôpital, les syndicats, les  politiques (dont D. Lesparre, maire de Bezons) et les membres du Comité de défense

 

Il a été décidé de prévenir et de mobiliser la population et les médias de cette situation, très largement,

 

- Rassemblement devant l’hôpital

 

JEUDI 27 JANVIER à 8h45

 

pour se faire entendre devant le Conseil de surveillance de l’hôpital se réunissant à 9h

Il y aura une banderole installée devant l’hôpital pour que le public venant à l’hôpital sachece qu’il s’y passe.

Un tract sera disponible ce jour là. 

 

 

MANIFESTATION le SAMEDI 5 FEVRIER

 

Rassemblement à partir de 14h00 devant l’Hôpital, puis défilé jusqu’à la

sous préfecture. Une demande sera faite pour que le sous préfet reçoive une délégation du Comité de défense et des maires des communes concernées.

 

 

Aujourd'hui c'est le service de Radiothérapie, demain les urgences et après...?

- Pour le Conseil de surveillance : le maire d’Argenteuil, président du conseil de surveillance proposera une motion pour le maintien de la Radiothérapie à l’hôpital d’Argenteuil, lors de la séance du 27 janvier.

Les élus de Bezons et d’Argenteuil interviendront également, ainsi que les représentants du Personnel

- Une demande de rendez vous à C. Evin (Directeur de l’ARS) avant le 15 février a été faite.

- Une action  auprès du Député est envisagée

 
Repost 0
Published by le LAB' - Laboratoire d'Actions pour Bezons - dans Santé
commenter cet article
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 17:41

 

LA  RADIOTHERAPIE  EN  DANGER

 

La Conférence de Territoire de Santé du Val d’Oise a été installée hier, 18 janvier, en présence de Mr Evin, directeur de L’Agence Régionale de Santé (ARS).

Malgré les assurances de pérennité données tant par Mr Martin, directeur de l’hôpital que par Mrs Doucet et Mothron, Mr Evin a annoncé la fermeture de la radiothérapie, seul service public de cette nature existant dans le département...

 

Pour en savoir plus ... Hôpital LA RADIOTHERAPIE EN DANGER.htm

Repost 0
Published by le LAB' - Laboratoire d'Actions pour Bezons - dans Santé
commenter cet article
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 12:41

 

 

 

La clinique du Plateau à Bezons a suscité plusieurs manifestations du fait de sa pratique de suppléments d'honoraires particulièrement élevés.


Elle appartient depuis quelques mois au groupe RAMSAY SANTE, branche française de Ramsay Health Care, groupe australien qui s'est constitué en rachetant des hôpitaux privatisés en Australie.

 

Il en possédait 69 en 2008; Depuis 1997, il est coté à la Bourse de Sydney. En 2007 il a racheté le 4ème groupe exploitant des hôpitaux en Angleterre ( 40 établissements). Depuis 2010, il s'implante en France et s'est déjà implanté dans 9 établissements en Ile de France. D'après certaines informations il semble qu'il ait aussi une filiale aux USA.
Entre 1997 et 2008, les revenus annuels de la société sont passés de 200 millions de dollars australiens à 3 milliards. Ils annoncent des profits multipliés par 10 ces dernières années. Les principaux dirigeants ont également des intérêts dans les médias et les assurances. 

 

santé

 

Dessin offert par Ysope

ysope.over-blog.net


 

Repost 0
Published by le LAB' - Laboratoire d'Actions pour Bezons - dans Santé
commenter cet article