Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog du LAB'
  • Le blog du LAB'
  • : Laboratoire d'Actions pour Bezons (LAB'). Groupe de réflexion et d’action pour une ville toujours dynamique,solidaire et ouverte sur le monde
  • Contact

Recherche

31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 21:36

CARTE

 


A propos des élections municipales

Je ne partage pas le pessimisme de celles et ceux qui constatent avec effroi ou fatalisme le taux d’abstention aux municipales (38%) de mars 2014. Symptôme d’une crise profonde, mais certainement pas celle du civisme.


Il s’agit d’une crise de l’offre politique.


A quoi bon voter, si rien ne change concrètement dans le sens du progrès social?


La situation serait-elle meilleure si 80% des électeur/trices avaient voté pour une alternance à l’américaine, un coup à droite un coup à « gauche » , qui de toute façon, ne changerait rien fondamentalement?


Or la crise est loin d’être derrière nous. Si nous connaissons actuellement un dramatique décrochage social (la misère progresse et frappe de nouvelles couches jusque là épargnées), le pire est devant nous. La prochaine crise financière, inévitable, aura un coût humain effrayant.


Dans une telle situation, il y a un urgent besoin de radicalité.


Les institutions de la cinquième République sont devenues un obstacle. Il faut se libérer du carcan de cette monarchie élective qui pervertit toute la politique. Corruption, clientélisme, servilité des soi-disantes élites, dérives mafieuses, etc.
Seule la Gauche radicale serait en mesure de relever le défi.


Encore faut-il qu’elle ne se discrédite pas en fonction de considérations électoralistes, même si les élections restent des temps forts de la vie démocratique.


Encore faut-il qu’elle s’unisse sur un projet de réelle rupture avec ce capitalisme financier qui nous précipite vers une catastrophe aux dégâts imprévisibles.

Serge Garde

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by le LAB' - Laboratoire d'Actions pour Bezons
commenter cet article

commentaires